Personne n'est parfait

Hommage à Hirotada Ototake, Japonais né sans bras ni jambes qui nous donne une formidable leçon d'amour de la vie et du prochain dans son livre Personne n'est parfait.




 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Préservatifs

Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Admin
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 51
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Préservatifs   Sam 12 Fév - 21:56

Les conséquences désastreuses de la propagande médiatique pour le port du préservatif.

Cette propagande date d'il y a quelques années et est quasi-inexistante aujourd'hui. Seul Christophe Dechavanne continue à dire "sortez couverts".
Tant mieux. Non seulement encourager le préservatif est criminel car non fiable à 100%, mais cela n'apprend pas aux gens à faire attention à eux, à choisir une priorité entre risquer de mourir du sida ou échanger du plaisir, à comprendre la valeur de son corps.
En outre, cela n'apprend rien sur la meilleure façon de faire l'amour. On a installé des machines à capotes dans les collèges, on a donné des cours d'enfilage de capote à des mômes de l'école primaire, mais jamais on n'explique à personne ce qui réellement fait naître le désir, ni comment une femme peut avoir un orgasme.
Alors à quoi bon ?

En plus, si c'est pour vaincre le SIDA, c'est parfaitement inutile. Car dire aux jeunes de mettre des capotes suppose qu'ils doivent avoir une activité sexuelle. En avoir une devient donc une priorité, voire une obsession chez les plus timides.

La télévision nous fait croire que pour être normal, il faut forniquer. Etre bien sapé, être mince, avoir un lecteur MP3 - un Ipode - une page Facebook, mais forniquer aussi.
C'est la télévision qui a fait que les jeunes couchent de plus en plus tôt. Et maintenant elle voudrait prétendre les empêcher d'attrapper le SIDA ?

Mais si le port du préservatif était si efficace, le nombre d'avortements annuel en France aurait diminué. Or il est toujours de 220 000. C'est donc qu'il y a un autre problème.

Et ce problème, c'est l'immaturité. De nos jours, on se sépare sur une broutille, on avorte pour ne pas se faire larguer, on laisse tomber sa copine enceinte, on manifeste pour travailler le moins possible ou pour avoir toujours plus d'avantages, bref on refuse les contraintes.
ON REFUSE DE DEVENIR ADULTE ET RESPONSABLE.

Notre société misérable spirituellement autorise actuellement à assassiner les enfants "non conformes" ou non désirés, et projette de mettre en place des lois l'autorisant à assassiner les vieillards sans famille "qui coûtent cher à la sécu", les clochards qui dérangent notre conscience sur les trottoirs et les trisomiques jusqu'à 3 jours après leur naissance. Ses lois sont votées évidemment par des gens qui ne font pas partie de ces catégories, et qui s'imagine que la Terre leur est réservée, qu'elle leur appartient.

Ces lois sont votées par des gens qui ont oublié que quand ils étaient ambryon, ils ont été respectés et ont bénéficié du droit de naître. Et ce sont eux qui décident que d'autres n'auront pas les mêmes droit qu'eux !
Vous rendez-vous compte qu'en quelque sorte, ces gens profite de ce qu'on leur a laissé la vie, pour voter contre le droit de vivre d'autres personnes ???

Notre société est incapable d'accueillir les plus faibles parce qu'elle refuse de le faire.

Mais un jour, les gens qui ont voulu ces lois meurtrières se retrouveront vieux et peut-être encombrants.
peut-être qu'alors, quand, à ce moment précis il s'agira de leur propre survie, ils comprendront. Mais il sera peut-être trop tard.

Au fond, une solution de facilité ne sert jamais personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100pour100provie.forumotion.com/
 
Préservatifs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le préservatif féminin
» Publicité Préservatif DUREX
» Recherche testeurs de préservatifs, "qualités requises
» préservatifs noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Personne n'est parfait :: Amour, tendresse, sens, sexualité-
Sauter vers: